Donald Trump réagit aux frappes iraniennes sur des bases américaines en Irak

201
136 Partages, 201 points

Quelques heures après le lancement par l’Iran de missiles balistiques sur des bases abritant des soldats américains en Irak, Donald Trump a pris la parole ce mercredi pour annoncer des nouvelles sanctions économiques contre l’Iran, refusant ainsi la possibilité d’une réponse militaire. 

Dans la nuit de mardi à mercredi, l’Iran a envoyé 22 missiles sur des bases utilisées par l’armée américaine en Irak. Ces tirs ont été lancés en représailles à la mort du général iranien Qassem Soleimani, tué par un raid américain ciblé vendredi dernier. Dans un discours donné à la Maison blanche, Donald Trump a joué l’apaisement, au grand soulagement du monde entier qui appelait à la désescalade.

En effet, le Président américain a annoncé qu’il n’y a aucune victime américaine et que l’Iran était en train de se retirer du terrain des opérations.

«L’Iran semble reculer, ce qui est une bonne chose pour toutes les parties concernées et une très bonne chose pour le monde», a lancé le milliardaire républicain

Le dirigeant républicain a ensuite déclaré que « l’Iran ne sera jamais autorisé à posséder une arme nucléaire » en appelant les Européens à quitter l’accord sur le nucléaire iranien. De plus, Donald Trump a aussi révélé que les Etats-Unis allaient durcir les sanctions contre l’Iran qui continue, souligne-t-il, de verser dans le terrorisme.

Après avoir souhaité un avenir radieux aux Iraniens et ouvert la voix à un accord possible avec l’Iran, ses derniers mots étaient : « Les Etats-Unis restent ouverts à la paix ».

 

 


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

201
136 Partages, 201 points

Send this to a friend