Israël expulse le directeur américain d’HRW

170
103 Partages, 170 points

Le directeur de l’organisation Human Rights Watch, Omar Shakir, vient d’être expulsé du territoire israélien dans le cadre de mesures controversées contre une campagne de boycottage de l’Etat hébreu.

Une mesure justifiée selon la justice israélienne par une loi récente et controversée interdisant l’accès à son territoire à des étrangers accusés de soutenir le BDS (Boycott, désinvestissement et sanctions), une campagne internationale dénonçant la politique israélienne vis-à-vis des Palestiniens.

Selon le ministère des Affaires stratégiques israélien, Omar Shakir, citoyen américain, est le premier à être expulsé en vertu de cette mesure.

En effet, Israël a refusé de renouveler son visa fin 2018. Après une série d’appels, début novembre, la Cour suprême israélienne a donné son feu vert à son expulsion.

Si le gouvernement approuve à son tour son expulsion, Omar Shakir aura « 20 jours pour partir et ce sera comme l’Iran, la Corée du Nord et l’Egypte qui bloquent l’accès des représentants de HRW » à leur pays, a-t-il déclaré, après la décision de justice.


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

170
103 Partages, 170 points

Send this to a friend