Le journaliste Omar Radi est provisoirement libre

172
108 Partages, 172 points

Arrêté le 26 décembre pour « outrage à magistrat » et placé à la prison casablancaise d’Oukacha, le journaliste et militant Omar Radi, a été libéré ce mardi 31 décembre, en état de liberté provisoire.

L’information a été confirmée par le comité de défense et largement relayée dans la presse et les réseaux sociaux. Omar Radi  « comparaîtra le 2 janvier en état de liberté », a dit à l’AFP Me Omar Benjelloun. L’avocat n’a pas été en mesure de dire quand exactement le journaliste serait relâché.

 

 

Pour rappel, le procès de Omar Radi a débuté le jour même de son arrestation, et l’affaire a suscité une vague d’indignation dans tout le pays, où des centaines de personnes ont même manifesté samedi pour appeler à sa libération et à l’abandon des charges.


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

172
108 Partages, 172 points

Send this to a friend