Mauritanie : L’élection d’un nouveau président pour le parti au pouvoir

196
131 Partages, 196 points

Sidi Mohamed Ould Taleb Amar, actuel directeur de la Société Nationale d’Eau, ancien ministre et ambassadeur aux Nations unies, a été élu nouveau président du parti au pouvoir en Mauritanie Union Pour la République (UPR).

Le parti au pouvoir en Mauritanie est réuni ce samedi en congrès pour élire une nouvelle direction fidèle au nouveau président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani et consacrer la mise à l’écart de la scène politique de son prédécesseur anciennement tout puissant, Mohamed Ould Abdel Aziz.

Le congrès s’est ouvert la mi-journée dans la banlieue nord de Nouakchott, en présence de plus de 2.200 délégués venus de toutes les régions de ce vaste pays sahélien. L’élection du bureau exécutif du parti ce dimanche devrait mettre définitivement à l’écart les hommes de l’ancien président et mettre fin à la querelle entre les deux hommes pour le contrôle du parti au pouvoir. Les congressistes vont devoir mettre en place toutes les instances du parti, notamment le conseil national.

Par ailleurs, Sidi Mohamed Ould Taleb Amar est un ingénieur en hydraulique, diplômé de l’ex-Union soviétique, est originaire de Timbrera dans la wilaya du Hod el-Chergui (Est-Mauritanie). L’homme a servi comme ministre de l’Hydraulique sous le président Maouya Ould Sidi Ahmed Taya. Il a été également ambassadeur de la Mauritanie en Russie et récemment aux Etats-Unis qu’il a quittés pour occuper le poste de directeur général de la SNDE.

 


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

196
131 Partages, 196 points

Send this to a friend