Peine de mort pour les assassins des deux Scandinaves décapitées à Imlil

A picture taken on May 2, 2019 shows suspects, in the murder of two Scandinavian hikers, arriving for their trial at a Moroccan court in Sale near the capital Rabat. - A Moroccan court adjourned for two weeks the trial of two dozen suspects accused of the murder of two Scandinavian hikers minutes after it opened on Thursday. Danish student Louisa Vesterager Jespersen, 24, and 28-year-old Norwegian Maren Ueland had their throats slit before they were beheaded in December at an isolated site in the High Atlas mountains. (Photo by - / AFP)
198
135 Partages, 198 points

Le verdict est tombé ! Les trois principaux accusés dans l’assassinat des deux jeunes Scandinaves tués à Imlil ont été condamnés à la peine de mort ce jeudi 18 juillet par le tribunal antiterroriste de Salé.

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et son amie Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, ont été tuées fin 2018 alors qu’elles campaient sur un site isolé prisé des randonneurs voulant gravir le plus haut sommet d’Afrique du Nord, le mont Toubkal (4.167 mètres).

Le cerveau du groupe, Abdessamad Ejjoud, un marchand ambulant de 25 ans, avait avoué avoir organisé l’expédition meurtrière avec deux compagnons, Younes Ouaziyad, un menuisier de 27 ans, qui a reconnu avoir décapité une des deux touristes, et le troisième Rachid Afatti, 33 ans, qui a également admis avoir filmé la scène de décapitation avec son téléphone.

L’accusation a requis la peine de mort pour les trois “monstres sanguinaires”, et des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité contre les 21 autres accusés.L’accusation a requis la peine de mort pour les trois “monstres sanguinaires”, et des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité contre les 21 autres accusés.

Les trois, ainsi qu’un de leurs complices, ont été également condamnés à verser 2 millions de DH de dédommagements aux parents de Maren Ueland. Le Tribunal a toutefois refusé la demande de la famille de Louisa Vesterager Jespersen qui réclamait 10 millions de DH de la part de l’Etat marocain pour sa « responsabilité morale ».

 

 


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

198
135 Partages, 198 points

Send this to a friend