“The Shukran”, un nouveau réseau social créé par une marocaine

192
127 Partages, 192 points

Âgée de moins de 30 ans, une jeune italienne d’origine marocaine a créé, avec deux amies marocaines et trois italiens, l’application “The Shukran”, une application dédiée au monde musulman. Présentée comme l’« Instagram arabe » par les médias italiens, l’application connaît un succès et compte aujourd’hui plus un demi million d’utilisateurs.  Zoom sur cette jeune femme entrepreneuse et son application unique en son genre. 

Il s’agit de Fatna El Hamrit, une jeune italienne d’origine marocaine attachée à ses racines et accrochée à ses rêves.  Née à Skhirat, Fatna El Hamrit s’est installée avec sa famille à Venise alors qu’elle avait à peine 3 ans. Son amour pour le Maroc l’a incité à créer l’application “The Shukran”, une application en pleine ascension. Son rêve est de voir son application plébiscitée à 100% par les Marocains. 

Par son application, Fatna El Hamrit cherche à faire connaître sa culture marocaine et musulmane à travers le monde : « on a créé cette application pour faire connaître la beauté de nos pays, de l’islam et de la culture marocaine et arabe ».

Fatna Al Hamrit a passé toute sa vie en Italie, mais garde une tendresse particulière envers le Maroc et les pays musulmans en général. Elle a fait ses études à l’université de Padoue en médiation linguistique et culturelle. En plus de son travail au sein de l’équipe de « The Shukran », elle est médiatrice dans une entreprise d’architecture d’Intérieur entre l’Italie et le Cameroun.

 

“The Shukran”, un nouveau réseau social photographique créé pour dire “merci”

Pensée en 2015 et après plusieurs tests, l’application a vu le jour en octobre 2017. Le nom fait référence au mot arabe “shukran”, qui veut dire “merci” . Le principe est simple : les utilisateurs postent des photos et, au lieu d’être jugés en “j’aime”, ils sont remerciés par d’autres utilisateurs pour avoir partagé un moment de leur vie ou pour leur avoir montré quelque chose qu’ils auraient pu raté. 

« The Shukran » se différencie de Facebook et d’Instagram, non seulement par les “j’aime” remplacés par des “shukran”, mais par un point très important, celui de vouloir déstigmatiser les musulmans et de montrer leur univers. Le but est de transmettre les valeurs musulmanes aux Européens. 

Cette nouvelle application n’a pas cessé de gagner en réputation depuis sa création. Avec près de 400 000 membres, elle a été incluse au top 50 des meilleures applications sur le Google Store. Aujourd’hui, “The Shukran” figure dans le top 10 des application au Maroc. 

 


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

192
127 Partages, 192 points

Send this to a friend