Une fillette de 8 ans a été violemment tabassée par son instituteur

193
128 Partages, 193 points

Les photos d’une petite fille, le visage tuméfié, ne cessent de circuler sur les réseaux sociaux et suscitent l’indignation des internautes. En effet, l’enfant, âgé de 8 ans et originaire de la ville de Taroudant, a été violemment agressée par son instituteur, vendredi 10 décembre dernier, pour ne pas avoir fait ses devoirs. 

Selon plusieurs témoins, la petite fille aurait reçu des coups violents à l’aide d’un bâton en plastique. D’ailleurs, l’enseignant a fait d’autres victimes parmi ses élèves, sans que leurs familles n’aient porté l’affaire devant la justice par ignorance de leurs droits.

En raison de la situation matérielle de la famille, la fillette tabassée été prise en charge par des acteurs associatifs qui l’ont conduite à l’hôpital Mokhtar Soussi. Les services de Gendarmerie Royale ont ouvert une enquête sur l’incident de maltraitance physique pour en savoir plus sur les tenants et les aboutissants de cette affaire. Les examens médicaux, effectués à l’hôpital régional de Moukhtar Al-Sousi de Taroudant, prouvent ainsi que la fillette a été victime d’une horrible agression physique au niveau de la tête.

Suite à cet acte barbare, l’affaire fait des vagues sur les réseaux sociaux.  Plusieurs photos et vidéos font le tour des réseaux sociaux et mobilisent des centaines de milliers de personnes, pour dénoncer la violence faite aux enfants au sein de leurs milieux scolaires, les privant de leur droit le plus primordial, qu’est celui à l’éducation.
L’UNESCO a tiré la sonnette d’alarme quant à ce fléau qui porte atteinte aux droits des enfants à l’éducation et au bien-être, en publiant un rapport intitulé «Au-delà des chiffres : en finir avec la violence et le harcèlement à l’école», ainsi qu’en fournissant un aperçu détaillé et actualisé des tendances mondiales en matière de violence scolaire. Au Maroc, la prévalence du harcèlement dans les écoles a atteint 32,2%. Signifiant que près d’un élève sur trois a été victime de harcèlement. Le harcèlement dans les écoles chez les garçons est de 44%, tandis que chez les filles, il représente 31,6%.

PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

193
128 Partages, 193 points

Send this to a friend