script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js">
script async src="https://pagead2.googlesyndication.com/pagead/js/adsbygoogle.js">

Le PRP pour une peau claire et nette

159
92 Partages, 159 points

Le PRP consiste à injecter du plasma riche en plaquettes dans le derme afin de régénérer la peau et en améliorer la texture. Méthode 100% naturelle, elle permet de traiter l’acné, d’atténuer les signes de vieillissement et de redonner un air plus jeune au visage. 

Pour que la peau conserve l’apparence de sa jeunesse, le PRP du visagefigure aujourd’hui sur le podium des gestes de médecine esthétique les plus demandés. Il permet de traiter les cicatrices, soigner les chéloïdes et rajeunir la peau.

Permettant de régénérer et de renforcer les zones touchées par l’acné, le PRP augmente l’épaisseur de la peau. Le plasma riche en plaquettes stimule la régénération cellulaire ; ainsi, il permet de traiter l’acné, sur le visage comme sur toutes les parties du corps. Les injections de PRP permettent également de faire disparaître ces marques, ou de les atténuer en fonction de l’aspect initial et de la gravité des lésions antérieures.

En quoi consiste cette technique ?

Elle débute par une prise de sang : le médecin remplit deux tubes d’environ 8 ml, l’équivalent d’un prélèvement lambda dans un laboratoire d’analyses. Les tubes sont placés dans une centrifugeuse pendant cinq à six minutes afin de séparer le plasma des autres éléments du sang. Ensuite, le médecin le récupère dans une seringue et le réinjecte un peu partout, là où c’est nécessaire, dans les joues, les tempes, les cernes, l’ovale, le cou et/ou le décolleté. Et, pour traiter les rides plus marquées, il peut aussi enrichir le plasma d’une enzyme qui favorise la coagulation du sang pour obtenir un gel, un peu plus épais, donc plus efficace pour « combler ».

Si l’injection de PRP est un excellent moyen pour obtenir un visage plus jeune, elle est également de plus en plus utilisée dans la repousse des cheveux.

Par ailleurs, il n’y a aucun type de réaction allergique à craindre pour le patient. Étant un traitement autologue, effectué avec le propre sang du patient, les risques de réactions allergiques, d’infections ou de transmission de maladies sont quasi nulles.


PARTAGEZ AVEC VOS AMIS !

159
92 Partages, 159 points

Send this to a friend